Archives par catégorie : Brèves

Copies de presse

  Aujourd’hui, nous allons parler un petit peu de la presse française. Un événement, dont le traitement servira à illustrer mon propos : le retrait de rebelles dits « du M23 » de la ville de Goma au Congo, samedi 1er décembre.

 

  J’ai parcouru les articles publiés par Le Monde, l’Express, le Nouvel Observateur, le Figaro et Libération. C’est loin d’être exhaustif, mais cela suffit pour ce que je veux faire. Ce qui ressort surtout, comme on pouvait s’y attendre, c’est l’usage abusif de dépêche AFP : phrases par phrases, mot pour mots. Voyez plutôt (suite…)

Tagged , , ,

Hollande et la fin de crise

  Dans une interview menée le 17 octobre, notre président a déclaré la chose suivante : « Sur la sortie de la crise de la zone euro, nous en sommes près, tout près. » Étrange, non ? Est-il à ce point confiant dans les politiques menées actuellement ? Pense-t-il que le dernier sommet européen de la dernière chance est réellement le dernier ? Ou, plus simplement, prend-il ses concitoyens pour des idiots? Ce sont de premières réactions. Je vous avoue que c’est ce qui m’est passé par la tête (parmi d’autres choses) lorsque j’ai entendu cela. Attardons-nous un peu, cependant.

 

 

  Ma première idée – je pourrais dire hypothèse, en fait – est que notre président n’avait pas d’autre choix que de dire cela. Plusieurs raisons à cela, la première étant que ce discours est rare : aurait-il dit « Non, ça n’est pas près de s’arranger », cela aurait été une variation de plus de ce qu’on entend régulièrement. Par exemple, avec Sapin et Ayrault sur les chiffres du chômage, avant leur parution – donc à quelques jours de l’interview.

 

  Une façon de se démarquer du gouvernement, d’une certaine manière. Mais pas seulement : on sait que la crise touche, avant tout et surtout, le domaine économique. Or, en économie, les faits sont dictés – surtout – par les attentes : si tout le monde s’attend à voir la pierre monter, elle montera. Un des grands travaux de la classe politique va consister, et consiste, à remettre un peu de confiance dans les rouages de l’économie.

(suite…)

Tagged , , , , , ,

Enjeux, perspectives

  Lundi 7 mai, au matin. La France a un nouveau président, lequel soulève bien des espoirs. Le fameux changement, ce serait maintenant. Soit, après tout, nous avons déjà changé de président, c’est un début. Parce qu’au-delà de ça, finalement, aujourd’hui ressemble fort à lundi dernier. Et il y a peu de chance que le lundi 6 mai 2013 en soit radicalement différent.

 

  C’est ce qui est légèrement schizophrénique en politique : à la fois course contre la montre lors des moments « chauds » – élections, etc – et lenteur incroyable quand il s’agit de problèmes de fond.

 

  Une question que je trouve intéressante à poser, est la suivante : qu’est-ce qui sera retenu, à l’avenir, des événements de ces deux dernières semaines ? Quelle marque laissera ceci dans l’Histoire qui s’écrit ?

 

(suite…)

Tagged , , , , ,

Scores et réactions

  Quelques pensées que je couche rapidement sur ce site, concernant la montée du Front National, et des réactions qui ont suivies sur le Net.

 

  Je ne prétends certes pas lire « le Net » dans son ensemble, disons que je me cantonne à ce qui me convient, davantage dans la sphère « gauche » dirons-nous. Évidemment, dans ce milieux il est clair que « le » score a été une surprise. Mais passé cette surprise, très vite, se sont alignées des réactions plus virulentes les unes que les autres.

 

  Les partis politiques que sont UMP et FN ont été cuisinés à toutes les sauces. Opposition forcenée et brutale, nazification et pétainisation à tout va… « On » est en colère, et « on » le montre. Ce « on » est d’ailleurs bien représenté sur Twitter.

 

  C’est combattre le feu par le feu.

 

  Comment voulez-vous convaincre qui que ce soit avec ce genre d’argument ? Les soutiens de Sarkozy et Le Pen ont sûrement besoin de plus que quelques mots (ou insultes) jetés pêle-mêle pour changer d’avis. Et leurs opposants n’ont pas besoin de ça.

 

  Faire changer les gens d’avis est plus compliqué que ça. Il faut des arguments. Il faut expliquer pourquoi voter pour X c’est vendre son âme au diable, tandis que voter pour Y ne revient qu’à la vendre à votre banquier.

 

  Voilà pour ce soir…

Tagged ,

  Je manque un peu de temps pour pouvoir écrire ce lundi. Donc à la place, je vous recommande quelques lectures :

Je me rattraperais bientôt. Promis !

L’Internet en mouvement

  Au départ, je ne voulais pas en parler : l’événement a été transmis, répété, commenté de beaucoup de manière, par beaucoup de personnes. Mais je n’ai pas pu m’en empêcher, parce que finalement, c’est une actualité capitale, qui soulève énormément de questions.

  Petit rappel des faits : jeudi dernier, le FBI, dans une opération dont il a le secret, arrêtait toute l’équipe de la famille de site Mega et fermait en même temps ces sites, sous motif de « violation du droits d’auteur ». Ces sites Mega (Megaupload, Megavideo…) permettaient, pour faire simple, à quiconque d’héberger du contenu, des données en ligne, et de le mettre à disposition d’autrui. Dans l’absolu, il s’agit donc d’un outil transparent. Le problème est que de facto la grande majorité (95% si je ne m’abuse) du contenu échangé était illégal : musiques, films… Notons d’ailleurs que le service était échelonné en qualité par la somme d’argent qu’on voulait bien y mettre.

  Quelques chiffres également : 150 millions d’inscrits, 50 millions de visites*, 11° site le plus visité au monde. D’où l’impact plutôt phénoménal de la fermeture de ces sites sur l’Internet.

(suite…)

Tagged , ,

Brèves de début d’année

  Un début d’année plutôt riche en actualité… en voici quelques menus morceaux :

  Une loi réprimant la « contestation de génocides reconnus par l’État » a été votée à l’Assemblée Nationale1 dernièrement. D’où une intervention de l’État et de la législation dans des domaines appartenant aux historiens. On reconnaissait une certaine différence entre l’Histoire des faits et celle des manuels scolaires, maintenant il faudra prendre en compte l’Histoire officielle. On attends les conclusions sénatoriales là-dessus, sans trop de suspens.

  Officiellement, la Hongrie n’est plus une république, suite à leur dernier changement de Constitution. Parmi d’autres joyeusetés : invocation de la « bénédiction de Dieu » dans le préambule, le mot « république » n’apparaît plus, les mandats des poste-clefs du pays sont portés à une durée phénoménale (9 à 12 ans !) aux mains de proches du Premier ministre, ainsi que quelques lignes qui feraient rêver les plus assidus conservateurs (mariage : hétérosexuel uniquement…). On s’oriente vers un régime de droite autoritaire2, donc. Ceci dit, Bruxelles entends y mettre bon ordre… à voir.

(suite…)

Tagged , , , ,

Brèves récentes

Quelques nouvelles, et événements récents, dignes d’intérêt :

 

  – Le conseil de sécurité de l’ONU s’agite mais ne fait rien : veto russe et chinois, coup de gueule du représentant français M. Araud sur un « silence coupable ». Je pense que les dirigeants russes et chinois n’aiment pas plus El Assad que les occidentaux, leur problème étant plutôt un problème de cohérence interne : pourquoi s’opposer à un régime parce qu’il est autoritaire quand on a déjà un régime autoritaire chez soi ?

  – Les candidats à l’élection présidentielle se déclarent, même en étant parfaitement conscient de leurs chance réelles – que dis-je, de leur inexistence. Comme d’habitude, cette élection sert de vitrine aux personnes en mal de notoriété. Ça n’a pas de sens, mais qu’importe, l’important est d’être vu aujourd’hui. D’après certains, c’est inhérent aux élections à deux tours…

  – Les inondations en Thaïlande ont causé l’arrêt de nombreuses usines de fabrication de disque dur, donc logiquement les prix augmentent. C’est ce qui se passe lorsque l’on met ses œufs dans le
même panier : ce pays concentre quelques 80% de la production mondiale.
(suite…)

Tagged , ,

Brèves de la semaine

Petite chronique en vrac d’une semaine chargée en actualité :

  • L’U.M.P. a tenu sa première convention pour la campagne 2012, répondant au doux nom de « rendez-vous du courage ». C’est plutôt ironique que ça soit le parti au  pouvoir qui parle de courage politique, non ?

  • L’armée égyptienne s’excuse pour les récentes victimes place Tahrir. Je suis sûr qu’elles se sentent mieux, maintenant.

  • Embrouillamini entre le P.S. et les Verts : on jurerait que, pour une fois qu’ils ont un avantage politique, ils font leur possible pour le gâcher.

  • L’Espagne est droitisée suite aux élections législatives, preuve s’il en fallait que la crise
    ne fera pas l’avantage de la droite ni de la gauche, mais de l’opposition. Les gens ont l’air de vouloir du changement, et semblent croire que cette opposition les satisfera une fois au pouvoir. L’avenir le dira, mais les paramètres sont identiques qu’auparavant: même économie, population, contexte, etc…

  • Les bourses européennes continuent de chuter, mais ça n’est pas vraiment nouveau. C’en devient prévisible, curieusement.

    (suite…)

Tagged , ,

Et pendant ce temps-là…

  Alors, quoi de neuf aujourd’hui ? Quoi d’intéressant dans l’actualité ? Querelles ici pour savoir qui sera calife à la place du calife, naissance d’un rejeton (et quel rejeton !) ailleurs, affaires troubles qui s’ajoutent les unes aux autres, crise à tout va (« C’est passé ? Ça va passer ? »)… Bref, que de charmantes nouvelles, non ? Pas d’inquiétude, le but de ce billet n’est pas de positiver. Ni d’être pessimiste, non  plus. C’est juste pour rendre compte d’un fait : avant aujourd’hui je n’avais, pas plus que beaucoup de monde, entendu parler de la situation en Mayotte. Rappelons déjà que c’est depuis tout récemment un département français (le 101°) qui va progressivement adopter un statut comparable à celui de la Réunion, par exemple.  Le fait est donc que depuis 3 semaines, les habitants de ce département protestent contre la vie chère en général, et le prix des matières premières en général. Soit, rien de très exceptionnel a priori, sauf que la mobilisation est assez forte pour que l’ensemble de l’île soit bloquée: émeutes, pillages, racket… Soit, grosso modo, 180 000 personnes concernées. Depuis 3 semaines. Et c’est seulement lorsqu’il y a un mort (de crise cardiaque, semblerait-il) au cours d’une manifestation que l’info pointe le bout de son nez sur le vieux continent. Surprenant, non ?

 

Plus d’info ici et .

 

Tagged , ,