Mot-clef : média

Sans l’Europe… (humeur)

Faisons une expérience de pensée. Un exercice fort banal : imaginez qu’à une télévision nationale russe, il y ait, lors d’un journal télévisé, une partie consacrée à une série de mini-reportages sous le thème « sans Vladimir (Vladimirovitch) Poutine, ça n’existerait pas ». Vous seriez prêt à qualifier ceci de propagande : télévision d’état, mise en valeur d’une idée, aucune contradiction. Évident, simple, idiot me direz-vous, au point de vous demander si je vous mène en bateau.

 

Inversons l’idée : supposez que vous êtes en Russie, et que vous entendiez un jour parler d’un JT européen qui, en seconde partie, aie une série de mini-pseudo-reportages ayant un petit bandeau « sans l’Europe ça n’existerait pas ». L’esprit est similaire à celui du JT vladimirophile : une idée monolithique, tout d’un bloc. Toujours pas de contradiction.

 

Je ne sais pas comment vous définissez le concept de propagande. Mais honnêtement, je ne suis pas sûr qu’il y ait une différence fondamentale entre les deux JT susmentionnés. Sauf sur un point : le premier n’est, à ma connaissance, que fictif. Le second, vous auriez pu le voir ce samedi 3 mai sur France 2.

 

Comme il s’agit d’un simple billet d’humeur, je vous laisse méditer sur la chose.

 

En ce qui me concerne, le journal télévisé n’a de journal que l’aspect quotidien. Le reste a été balancé aux orties il y a longtemps déjà. Ce qui me frappe le plus, c’est l’absence de dialogue : je ne dis pas que les idées sont fausses, je dis qu’il est préférable de les confronter plutôt que de les brandir en aveugle.

 

 

Bonne fin de week-end,

Al.

Tagged , , ,

Débats, consensus

  Ces derniers temps, j’ai lu quelques papiers sur reflets à propos du GIEC et du réchauffement climatique en général. Pour faire bref, l’idée qui se dégage derrière ces articles est que ce groupe utilise des données incomplètes et/ou faussées, à des fins plus politiques que scientifiques. Et que, finalement, un certain nombre de choses dites consensuelles sur le changement climatique n’ont aucune raison de l’être.

 

  Je vous laisse regarder, il y a des idées intéressantes qui circulent dans ces articles. Au-delà de ça, il se trouve que chacun lance une sorte de joute dans les commentaires, entre les personnes tenantes de la ligne défendue par l’article, et celles en désaccord. Le débat est parfois bien mené, parfois pas du tout.

 

(suite…)

Tagged , , , , ,

Du pain et des Jeux

  Ceci pourrait ressembler à un coup de gueule. Disons que, grosso modo, cela représente l’état actuel de mes pensées – peu amènes – vis-à-vis des Jeux.

 

  Je ne parlerai pas du sport – des sports, devrais-je dire – car c’est quelque chose qui, d’une part, ne m’intéresse pas, et d’autre part, ne vaut pas la peine d’être mentionnée tant les compétitions sportives abondent. Il y aurait à dire pourtant, ne serais-ce qu’en soulevant le mot dopage.

 

  Ce que je préfère évoquer ici est plutôt lié aux problèmes de compétition, de divertissement et de décence.

  (suite…)

Tagged , , , , ,

Et pendant ce temps-là…

  Alors, quoi de neuf aujourd’hui ? Quoi d’intéressant dans l’actualité ? Querelles ici pour savoir qui sera calife à la place du calife, naissance d’un rejeton (et quel rejeton !) ailleurs, affaires troubles qui s’ajoutent les unes aux autres, crise à tout va (« C’est passé ? Ça va passer ? »)… Bref, que de charmantes nouvelles, non ? Pas d’inquiétude, le but de ce billet n’est pas de positiver. Ni d’être pessimiste, non  plus. C’est juste pour rendre compte d’un fait : avant aujourd’hui je n’avais, pas plus que beaucoup de monde, entendu parler de la situation en Mayotte. Rappelons déjà que c’est depuis tout récemment un département français (le 101°) qui va progressivement adopter un statut comparable à celui de la Réunion, par exemple.  Le fait est donc que depuis 3 semaines, les habitants de ce département protestent contre la vie chère en général, et le prix des matières premières en général. Soit, rien de très exceptionnel a priori, sauf que la mobilisation est assez forte pour que l’ensemble de l’île soit bloquée: émeutes, pillages, racket… Soit, grosso modo, 180 000 personnes concernées. Depuis 3 semaines. Et c’est seulement lorsqu’il y a un mort (de crise cardiaque, semblerait-il) au cours d’une manifestation que l’info pointe le bout de son nez sur le vieux continent. Surprenant, non ?

 

Plus d’info ici et .

 

Tagged , ,