Mot-clef : partage

Du crypto-anarcho-terroriste

  Laisser-moi vous parler de ce personnage. De manière générique, c’est-à-dire des personnes que l’on englobe sous ce nom auto-dérisoire. Plus sérieusement, on les appelle parfois – mais pas tous, ni toujours – pirates, ou hacker. Cela vous parle plus ?

 

  Nous reviendrons sur cette histoire de nom.

 

  Concernant les personnes : les regrouper sous une étiquette est nécessairement réducteur. Ce que l’on peut faire, c’est donner beaucoup d’exemples, et tenter d’en tirer la substance. Je me charge des exemples, et je tente de résumer plus bas.

 

  Premier cas : ils sont de ceux qui apportent du réseau là où il n’y en a pas. Par exemple, les personnes qui créent des FAI coopératif pour amener Internet au fin fond du Massif central, là où les grands du secteurs sont absents par souci de rentabilité. Petite échelle, petit moyens, mais ces gens sont là pour les quelques-uns qui en ont besoin. Si vous faites quelques recherches sur la FDN vous devriez trouver davantage d’informations.

(suite…)

Tagged , , , , ,

Solidarités

  Solidarité est un mot récurrent de nos jours. Un reflet de l’époque probablement, de la même manière des mots comme social, crise et d’autres ne faisaient pas partie du vocabulaire courant il y a quelques décennies. Et comme eux, on peut lui beaucoup de sens différents.

 

  Les récupérations et usages politiques sont multiples : la solidarité de l’entre-soi, la solidarité avec tous, avec des restrictions… Il suffit de consulter régulièrement ceux qu’on regroupe en tant que média – un autre mot-valise – pour en avoir un aperçu conséquent.

 

  Ce qui est davantage intéressant, car moins soulevé, est la notion de particularisme dans ce grand concept qu’est « solidarité ». Plus simplement : comment vous, individus, percevez et mettez en œuvre votre vision de la solidarité ?

 

(suite…)

Tagged , , , , ,

L’Internet en mouvement

  Au départ, je ne voulais pas en parler : l’événement a été transmis, répété, commenté de beaucoup de manière, par beaucoup de personnes. Mais je n’ai pas pu m’en empêcher, parce que finalement, c’est une actualité capitale, qui soulève énormément de questions.

  Petit rappel des faits : jeudi dernier, le FBI, dans une opération dont il a le secret, arrêtait toute l’équipe de la famille de site Mega et fermait en même temps ces sites, sous motif de « violation du droits d’auteur ». Ces sites Mega (Megaupload, Megavideo…) permettaient, pour faire simple, à quiconque d’héberger du contenu, des données en ligne, et de le mettre à disposition d’autrui. Dans l’absolu, il s’agit donc d’un outil transparent. Le problème est que de facto la grande majorité (95% si je ne m’abuse) du contenu échangé était illégal : musiques, films… Notons d’ailleurs que le service était échelonné en qualité par la somme d’argent qu’on voulait bien y mettre.

  Quelques chiffres également : 150 millions d’inscrits, 50 millions de visites*, 11° site le plus visité au monde. D’où l’impact plutôt phénoménal de la fermeture de ces sites sur l’Internet.

(suite…)

Tagged , ,