Demain, la veille

N’en croyez pas l’image ci-dessus, il s’agit d’un court-métrage bien ficelé, bien tourné, bref qui vaut le coup d’oeil ;-)

Tagged

Du crypto-anarcho-terroriste

  Laisser-moi vous parler de ce personnage. De manière générique, c’est-à-dire des personnes que l’on englobe sous ce nom auto-dérisoire. Plus sérieusement, on les appelle parfois – mais pas tous, ni toujours – pirates, ou hacker. Cela vous parle plus ?

 

  Nous reviendrons sur cette histoire de nom.

 

  Concernant les personnes : les regrouper sous une étiquette est nécessairement réducteur. Ce que l’on peut faire, c’est donner beaucoup d’exemples, et tenter d’en tirer la substance. Je me charge des exemples, et je tente de résumer plus bas.

 

  Premier cas : ils sont de ceux qui apportent du réseau là où il n’y en a pas. Par exemple, les personnes qui créent des FAI coopératif pour amener Internet au fin fond du Massif central, là où les grands du secteurs sont absents par souci de rentabilité. Petite échelle, petit moyens, mais ces gens sont là pour les quelques-uns qui en ont besoin. Si vous faites quelques recherches sur la FDN vous devriez trouver davantage d’informations.

Lire la suite

Tagged , , , , ,

  En passant…

  À vous d’en tirer la conclusion ;-)

 

Tagged ,

De l’identité

  J’en avais déjà parlé, il y a fort longtemps. Mais, comme cela arrive souvent, ce faisant j’ai purement et simplement omis de préciser mon propos. L’idée ici, est de parler du concept en lui-même, et de ce qui est entendu par là.

 

  Premier élément : l’identité vis-à-vis de l’État. Il s’agit ici de mettre en application l’idée de certification : je suis celui qui j’affirme être, puisque j’ai avec moi une certaine carte, qui prouve mes dires. L’idée est que, l’état étant seul pourvoyeur de ces certifications, elles lui permettent ensuite tout ce qu’on en attends : lien avec l’état civil, identification des délinquants et criminels, ligne supplémentaire dans un fichier éventuel.

 

  Notons que ce fichier peut être de nature diverse : ce peut être celui des contribuables, comme celui des personnes ayant un casier judiciaire, ou encore des délinquants en puissance. Ce qui peut être plus problématique, dans ce dernier cas.

 

  En tout et pour tout, le rôle de l’État est de vous accorder ce certificat, pour ensuite effectuer diverses opérations de contrôle et de regroupement là-dessus. L’identité est donc ici un outil avant tout.

 

Lire la suite

Tagged , , , , ,

Bon.

  Vous l’aurez remarqué, cela a un peu ralenti ces derniers jours. J’avais prévenu ! Ce n’est plus d’actualité maintenant, je vais pouvoir consacrer un peu plus de temps à ce qui se passe ici.

  Notamment : je compte revoir tout ce qui est machinerie pour avoir quelque chose de plus compact, avec plus de choses dedans. Donc, si vous voyez des choses étranges dans les prochains jours, c’est normal.

  Par ailleurs, je suis passé à Pas Sage en Seine vendredi dernier, je n’ai pas tout compris ce qui s’y disait mais j’y ai récolté de nombreux sujets, qui devraient apparaître ici au fur et à mesure.

  Je reprends donc le rythme habituel de publication ( lundi, mercredi, vendredi ) jusqu’à nouvel ordre, en ajoutant éventuellement des petites choses dans les interstices.

  Ah, et je vais tâcher de répondre à quelques commentaires aussi. Histoire de ne pas être totalement ce fantôme dans la machine dont on parle parfois…!

En attendant, bonne semaine à vous :-)

Épictète – entretiens

  Alors que nous pouvons nous attacher à un seul objet et nous en occuper, nous préférons nous appliquer et nous lier à une multitude de choses : notre corps, notre fortune, notre frère, notre ami, notre enfant, notre esclave.

Ce sont autant de chaînes qui par leur poids nous entraînent au fond.

  C’est pourquoi, lorsque nous ne pouvons mettre la voile, nous nous asseyons, crispés, à nous demander sans cesse en nous penchant : « Quel vent souffle en ce moment ? - Borée. – Nous n’avons que faire de lui ! Quand est-ce que le Zéphyr va se lever ? – Selon son bon vouloir, mon ami, ou selon la volonté d’Éole. Car c’est lui, non toi, que Zeus a nommé maître des vents. »

  Mais alors, que faut-il faire ? Me dis-tu. – Nous devons faire au mieux avec ce qui dépends de nous, et prendre le reste comme il vient.

 Entretiens, livre I, Épictète (50 – 125/130)

Tagged , , ,

Dissidences : empire romain

  Petite incursion dans l’histoire aujourd’hui. Je voulais me pencher sur les différents « rôles » de contestataires, perturbateurs, et autres protestataires au cours de l’histoire. Comprenez bien que puisque le sujet est titanesque, je ne ferais qu’en gratter la surface ici. Mais il faut bien commencer quelque part, non ? Alors commençons…

 

  Déjà, il ne faut pas oublier qu’en plus d’époque, il faut se fixer une étendue : jamais il n’y a eu une société à une époque, cela va sans dire. On se rends facilement compte que les contestations dites du « printemps arabe » sont différentes de mouvement comme Occupy Wall Street  – nous y reviendrons.

 

 

  L’empire romain. Si l’on s’intéresse à des exemples antérieurs, ceux-ci sont moins documentés, et j’en ai moi-même une connaissance moindre. C’est par ailleurs – je l’avais mentionné ailleurs – la première fois que l’on a affaire à un État comme nous pouvons l’entendre au sens moderne : administration, armée, lois…

 

Lire la suite

Tagged , , , , ,

The Cull

  Hélas, il n’existe pas (à ma connaissance) de version sous-titrée en français. Mais je pense que les mots n’ont qu’une importance secondaire ici, et que l’on peut saisir le sens de ceci sans eux.

Tagged ,

Culture : essai de définition

  En m’intéressant aux débats sur les livres électroniques, et sur les idées qui gravitent autour, m’est venue l’idée d’aborder le sujet ici, du point de vue de la culture dans son ensemble. Ce que je voulais alors mettre en lumière, ce sont les différents mécanismes et articulations entre culture, et numérique – en tant qu’immatériel.

 

  Ensuite, mon idée a été de poser (comme souvent) quelques définitions, pour voir et savoir de quoi nous allions parler. Là, j’ai eu un gros souci : je n’avais pas d’idée claire en tête, sur ce qu’est la culture. Alors plutôt que de chercher dans un dictionnaire (trop court) ou sur Internet (trop vaste), j’ai tenté d’en élaborer moi-même la substance. Conséquence logique, plutôt que de définition, ce qui suit sera davantage de l’interprétation. Mais qu’est-ce qui n’en est pas, après tout ?

 

  Première question : quand et où, c’est-à-dire dans quel contexte, parle-t-on culture ? Déjà, remarquons que culture rime souvent avec œuvre, donc avec art. Dans tous les sens que l’on peut donner à ce mot. Cette partie est plutôt simple : il y a culture, lorsqu’il y a interaction entre une personne et une œuvre. Ce que j’ai résumé – sommairement par l’illustration ci-dessous :

Lire la suite

Tagged , , , , , ,

Destin

Non, en mes pensées le destin ne me peinera pas :

        Nul autre destin n’existe que dans mon plaisir !

Ma volonté peut choisir entre mille chemins,

        elle doit aller : vois, c’est la loi du destin.

Quand je prends ce chemin, je n’en prends aucun autre.

        Vois, c’est assez, ce destin ; je n’en puis pas changer.

Si je veux reculer le destin frappe au front,

        et je chancelle sur la crinière de la créature.

En résumé : ce qui viendra ne peut être appelé destin ;

        mais ce qui est passé, doit bien l’être appelé.

Le premier dit n’est rien, nul ne peut le connaître

        avant d’être vécu ; l’autre doit demeurer !

 

Olof von DALIN, Svenska friheten (1742).

[Source]

Lire la suite