Sens commun

  En ces temps de vote et d’élections, un certain nombre de personne essaient de convaincre leur prochain que leur candidat, leur solution ou leur parti est le mieux à même de trouver des solutions aux problèmes qui sont les nôtres. On a souvent, également, un phénomène d’incompréhension : « Mais enfin, c’est évident que X mène le pays à sa perte ! ». Peu de place pour l’argumentation dans ce cas, lorsqu’on aborde les dits « noyaux durs » de tel ou tel électorat.

 

  Pourtant ça n’est pas dénué de logique : au lieu d’arguments explicites, on se repose sur cette manne qu’est le sens commun : ces présupposés que l’on estime communs à tous. Quand il s’agit d’un lâcher de pierre le sens commun nous dit qu’elle tombera, quand il s’agit de politique le problème devient intéressant.

 

  Car évidemment, dans ce domaine, chacun, selon ses appartenances idéologiques, a un sens commun différent. Ce qui fait sens, puisque les idées que l’on a modèlent – au moins en partie – notre vision du monde, et donc ce que l’on suppose acquis par autrui. Question de milieu, d’environnement, d’objectivité.

 

 

Lire la suite

Tagged , , , ,

Enjeux, perspectives

  Lundi 7 mai, au matin. La France a un nouveau président, lequel soulève bien des espoirs. Le fameux changement, ce serait maintenant. Soit, après tout, nous avons déjà changé de président, c’est un début. Parce qu’au-delà de ça, finalement, aujourd’hui ressemble fort à lundi dernier. Et il y a peu de chance que le lundi 6 mai 2013 en soit radicalement différent.

 

  C’est ce qui est légèrement schizophrénique en politique : à la fois course contre la montre lors des moments « chauds » – élections, etc – et lenteur incroyable quand il s’agit de problèmes de fond.

 

  Une question que je trouve intéressante à poser, est la suivante : qu’est-ce qui sera retenu, à l’avenir, des événements de ces deux dernières semaines ? Quelle marque laissera ceci dans l’Histoire qui s’écrit ?

 

Lire la suite

Tagged , , , , ,

Conseil

« Telle était la détresse de cet homme,
que je ne pouvais pas faire moins », dit Tom,
« que lui donner bon conseil. » Jim répondit:
« Si moins aurait pu être fait pour lui,
Mon fils, je te connais assez,
pour savoir que c’est ce que tu aurais fait ».

 

 

Ambrose Bierce, The Devil’s Dictionary (1911)

Lire la suite

Droit international

  C’est quelque chose d’assez étrange : on peut dire que le droit international est d’actualité depuis qu’il existe. Depuis que, suite à la première guerre mondiale, des personnes se sont dit « Hé, la guerre, c’est moche. Et si on l’interdisait ? ». Car c’est l’enjeu de la chose : créer quelque chose de supranational qui bénéficie à tous avant de bénéficier à chacun..

 

  Avec les organismes qui se sont développés dans le dernier demi-siècle, nous avons un embryon d’idée – ou une idée d’embryon – de ce qui est recherché : les états font certaines concessions à une instance supérieure, laquelle agit à son échelle pour assurer une sorte d’équilibre. Typiquement, c’est ce que font les états de la dite « zone Euro » lorsqu’ils renoncent à leur souveraineté monétaire.

 

  C’est sur cette souveraineté que les choses clochent : les États font régner, depuis qu’ils existent, la règle du « mon toit, ma loi », qui correspond à l’exercice de la souveraineté nationale la plus courante. Vous comprenez bien que dès qu’il s’agit de déléguer un petit morceau de souveraineté, les inquiétudes surgissent. « Et s’ils ne faisaient pas ce qu’il faut ? » « Et si cela nous était dommageable ? »

 

Lire la suite

Tagged , , , , , ,

Libérez le réseau

 Petit documentaire, qui fourmille d’idées sur beaucoup de choses…

 

 

Tagged , , , ,

Scores et réactions

  Quelques pensées que je couche rapidement sur ce site, concernant la montée du Front National, et des réactions qui ont suivies sur le Net.

 

  Je ne prétends certes pas lire « le Net » dans son ensemble, disons que je me cantonne à ce qui me convient, davantage dans la sphère « gauche » dirons-nous. Évidemment, dans ce milieux il est clair que « le » score a été une surprise. Mais passé cette surprise, très vite, se sont alignées des réactions plus virulentes les unes que les autres.

 

  Les partis politiques que sont UMP et FN ont été cuisinés à toutes les sauces. Opposition forcenée et brutale, nazification et pétainisation à tout va… « On » est en colère, et « on » le montre. Ce « on » est d’ailleurs bien représenté sur Twitter.

 

  C’est combattre le feu par le feu.

 

  Comment voulez-vous convaincre qui que ce soit avec ce genre d’argument ? Les soutiens de Sarkozy et Le Pen ont sûrement besoin de plus que quelques mots (ou insultes) jetés pêle-mêle pour changer d’avis. Et leurs opposants n’ont pas besoin de ça.

 

  Faire changer les gens d’avis est plus compliqué que ça. Il faut des arguments. Il faut expliquer pourquoi voter pour X c’est vendre son âme au diable, tandis que voter pour Y ne revient qu’à la vendre à votre banquier.

 

  Voilà pour ce soir…

Tagged ,

L’éthique hacker

  Ceci a quelques décennies d’âge… Ce qui n’en ôte pas la valeur, bien au contraire. On peut voir ça comme la philosophie de la communauté hacker. Même si ce n’est évidemment pas tout, cela résume bien. Voyez plutôt :

_________________________________________________________________

  • L’accès aux ordinateurs — et à tout ce qui peut vous montrer comment le monde fonctionne — devrait être illimité et total.
  • Toute information devrait être libre.
  • Méfiez vous de l’autorité — préférez la décentralisation.
  • Les hackers devraient être jugés selon leurs actes, non selon leurs diplômes, âge, race, sexe ou position.
  • Il est possible de créer art et beauté par l’informatique.
  • Les ordinateurs peuvent changer votre vie pour le mieux.

_________________________________________________________________

 

  Je laisse votre sagacité prendre le relai ;-)

Tagged ,

Des limites

  Beaucoup de questions, et peu de réponses pour ce début de semaine. Je m’intéresse ici aux ressources dont nous disposons, au niveau mondial. Et aux limites de ces ressources. Pour commencer, quand je parle de ressource, j’entends tout élément primaire utile à l’être humain, ce qui inclut matières premières et énergie surtout.

 

  Premier constat : il y a pléthore de ressources. Non seulement la planète est à une température suffisante pour permettre la vie, mais en plus elle regorge d’une multitude de matériaux exploitables dans son sous-sol. Chose dont nous sommes conscients depuis que nous avons besoin de ces matériaux.

 

  Second constat : tout ceci est fini. C’est l’évidence même : si les forêts se renouvellent, ce n’est pas le cas des gisements de minerai de fer. Quand bien même une ressource pourrait être exploitée longtemps, ce longtemps n’est pas un toujours : un jour arrivera, où la source sera tarie.

 

Lire la suite

Tagged , , , , ,

 

Lire la suite

Personne

Ceci est l’histoire de Personne…

_______________________

<< feuillet précédent | feuillet suivant >>

 

2.

  J’écris. Je profite du carnet et du crayon qu’on m’a donné pour relater mes pensées, mes réflexions. J’imagine que ceci sera lu, un jour. Mais c’est tout ce que je peux faire ici. Ça, attendre et dormir. Quiconque me lira comprendra.

 

 

  Commençons par le début. Je ne suis arrivé ici hier. Je ne sais hélas pas ce que hier et ici sont. Hier : je n’ai pas d’avant-hier en mémoire. C’était donc – je suppose – mon premier jour ici.

 

 

  Ici : je peux déjà en faire un peu plus. C’est une petite pièce, pourvue du nécessaire : lit, porte, lucarne, lieux d’aisances. Je pourrais détailler, mais ça n’a pas d’intérêt. Un individu – moi par exemple – pourrait y vivre longtemps.

 

 

  On m’a apporté de quoi manger et boire pendant mon sommeil. Je l’ai trouvé en me réveillant, comme ce carnet. Nourriture informe et eau plate, suffisant pour ne pas mourir de faim. On ne me veut pas mort, ce qui est déjà bien en soi. Si c’était le cas, je ne serais pas ici et maintenant de toute façon.

 

 

Lire la suite

Tagged