Un mot sur la Corée du Nord

  Le 12 février, nous apprenions que la Corée du nord avait procédé à un essai nucléaire, le troisième après ceux de 2006 et de 2009. Essai semble-t-il fructueux, qui a été, on le sait, vivement et unanimement condamné par la communauté internationale. Même Pékin y a mis du sien, et c’est peut-être là la nouveauté.

 

  Du côté des condamnations, en substance, il n’y a rien de neuf : il s’agit juste d’affirmer le désaccord desdits pays, sans généralement aller au-delà. En substance, cela ressemble aux condamnations envers le régime syrien : des mots surtout – diplomatiques ceci dit, et donc non dénués d’importance – et quelques actions éparses.

  Lire la suite

Tagged , , , , ,

Relation et naufrages – XXX.1

[chap.1] [chap. 2, 3] [chap. 4] [chap.5][chap. 25, 26] [chap. 28] [chap.29]

CHAPITRE XXX.

 

 

Les Indiens changent leur manière de nous recevoir.

 

  A partir de cet endroit, les naturels ne nous reçurent plus de la même manière, pour ce qui se rapporte au pillage. Comme ceux qui venaient au devant de nous, nous apportaient différents objets, les autres ne les volaient pas, et lorsque nous entrions dans les maisons, les habitants nous offraient ce qu’ils possédaient, et même leurs maisons. Nous remettions tout ces présents aux chefs afin qu’ils en fissent le partage. Ceux qui étaient dépouillés de leur avoir se mettaient à notre suite, ce qui était cause que beaucoup de monde nous suivait, afin de réparer leurs pertes. Les arrivants disaient aux autres naturels de ne rien cacher de leurs biens, parce que nous le saurions, que le soleil nous avertirait de leurs actions, et que nous les ferions mourir.

Lire la suite

« En finir avec la crise implique de rompre avec le passé qui a permis de l’engendrer. » Alexis Tsipras, leader du mouvement SYRIZA en Grèce (gauche radicale – 26 % aux dernières législatives).

 

Résumons.

  Dernièrement, j’ai écrit plusieurs articles, plus ou moins liés entre eux. C’est ce plus ou moins que je souhaite expliciter ici, sous forme sommaire :

 

N’oublions pas… Ou l’Europe de la paix.

/          \

N’oublions pas… l’humain.            Le prix de l’Europe.

Ou l’idéologie contre-terroriste.            Ce qu’il y a dans la balance.

                                    \

                                                                             Austérité. Un poids dans la balance.

                                                                |

                                                                Une suite sur les diamants dans la poussière ?

 

   Voilà pour l’instant ; si vous avez des suggestions de branche je suis preneur :)

 

  Edit : Bon, j’ai un peu ralenti ces derniers temps, mais c’est temporaire. A venir : un (long) mot sur la Corée du Nord et sa situation géopolitique ; le troisième morceau des Vaudeville ; et quelques graphismes nouveaux si je n’oublie pas.

Tagged , , ,

Austérité

  Je vous parlais il y a peu d’Europe, et je vous avais promis d’aborder plus avant la notion d’austérité. Sur la notion en elle-même, il y aurait beaucoup à dire : fondements théoriques, justifications, limites… Mais ce sont des choses que je ne connais que de très loin, alors je vais plutôt aborder la question sous un angle pratique : qu’est-ce que l’austérité apporte, en pratique ? Chose que nous allons voir avec le cas du « laboratoire » grec.

 

 

  Commençons par une brève chronologie. Lire la suite

Tagged , , , , ,

Relation et Naufrage – XXIX

[chap.1] [chap. 2, 3] [chap. 4] [chap.5][chap. 23, 24] [chap. 25, 26] [chap. 28]

CHAPITRE XXIX.

 

 

Comment les Indiens se volent entre eux.

 

  Après les avoir bien instruits de ce qu’ils avaient à faire, les Indiens nous laissèrent chez nos hôtes, qui, se ressouvenant de la leçon qu’on leur avait faite, commencèrent à nous traiter avec le même respect et la même crainte que les premiers. Nous voyageâmes pendant trois jours avec eux : ils nous conduisirent dans un pays très peuplé. Avant notre arrivée ils allèrent prévenir les habitants, et racontèrent tout ce qu’ils avaient appris sur nous, renchérissant encore sur ce qu’ils savaient. Tous ces Indiens aiment beaucoup les contes et sont très menteurs, surtout quand cela leur profite.

Lire la suite

Tagged ,

Le prix de l’Europe

  C’est une question que j’ai promis d’évoquer dans un des derniers articles. Quel est le prix de l’Europe ? Qu’est-ce qu’elle prend, en échange de ce qu’elle offre ? Car, il ne faut pas s’y tromper, on n’a rien sans rien – en politique encore plus qu’ailleurs. Tout a son prix, et c’est pourquoi il est intéressant de considérer l’établissement de l’Europe comme un contrat.

 

  Ceci dit, les parties du contrat ne sont pas les dirigeants d’un côté, et les peuples de l’autre : ce serait trop simple. Il me semble qu’au contraire, c’est une entente entre les pouvoirs en place, par eux et pour eux. L’opinion des citoyens interviendra plus tard. Pour esquiver cette question gênante, on va admettre – pour l’instant – que les parties prenantes seront les gouvernements accompagnés de leurs opinions publiques respectives.

Lire la suite

Tagged , , , ,

N’oublions pas… L’humain.

 

  Voilà, un court papier, pour prolonger mon propos. J’ai parlé d’Europe, puis de paix, de guerre, de l’oubli de l’un et de l’autre, et j’abordais la manière dont l’opinion accepte les interventions occidentales dans le reste du monde. Tout est là.

 

  Idéologies, donc. Pourquoi ce mot ? Considérez la manière dont on parle du terrorisme et du Terrorisme de nos jours. L’ennemi incarné, l’ennemi à abattre. Le Mal. Il tue de citoyens occidentaux. Il provient de pays lointains. Il a des convictions. Autant de choses qui nous font détester le personnage.

 

  Et donc, comment s’y opposer ? Simple : l’éradiquer, l’éliminer, l’anéantir… Les mots ne manquent pas, il suffit de lire quelques discours passés et actuels pour s’en rendre compte. Les communicants font assaut d’inventivité sur ce sujet. Mais je m’égare, revenons à nos moutons opinions publiques.

Lire la suite

Tagged , , ,

N’oublions pas…

  Souvent, lorsqu’on s’attarde à réfléchir un peu à l’Europe, on est mené à se poser quelques questions : qu’est-ce qu’elle nous apporte, finalement ? Est-ce que les pouvoirs en place sont réellement démocratiques ? Comment concilier la représentativité à seulement 43 % de participation pour les dernières élections européennes ?

 

  Les questions sont nombreuses, et le système, imparfait : les Européens n’ont qu’une vision limitée de l’Europe et des problèmes y afférents : ce qui est perçu sont surtout les directives européennes, et les subventions à divers secteurs (voyez la PAC, par exemple). Ce qui est finalement assez maigre, vis-à-vis des attentes et des besoins qu’on peut avoir par ailleurs.

 

  A ces briques de base, viennent s’ajouter les turpitudes récentes de l’UE et de l’euro qui sont d’ailleurs loin d’être finies, à mon humble avis. Elles ont montré plusieurs choses, notamment « qui commande » – à savoir, le duo franco-allemand – et l’extension que pouvaient avoir ces pouvoirs : les dirigeants grecs ont vu leur marge de manœuvre disparaître dans le processus.

Lire la suite

Tagged , , , , , , ,

Relation et naufrages – XXVIII

[chap.1] [chap. 2, 3] [chap. 4] [chap.5][chap. 22.2] [chap. 23, 24] [chap. 25, 26] [chap.27]

CHAPITRE XXVIII.

 

 

Les naturels qui nous accompagnent changent de manière d’agir.

 

  Nous quittâmes ces Indiens et nous nous rendîmes à un grand nombre de cabanes, où les naturels qui voyageaient avec nous tinrent une conduite toute nouvelle. Les habitants nous reçurent le mieux du monde; alors les nôtres commencèrent à les maltraiter, ils leurs prenaient ce qu’ils possédaient et ne laissaient rien dans leurs maisons. Nous fûmes extrêmement peinés de voir traiter ainsi des gens qui nous accueillaient si bien, craignant que cette manière d’agir n’occasionnât des querelles ; mais nous ne pouvions l’empêcher, et nous n’osions pas punir les coupables. Nous fûmes donc obligés de le supporter, jusqu’à ce que nous eussions acquis plus d’autorité sur eux.

Lire la suite

Tagged , ,