Relation et naufrages – XXII.2

[chap.1] [chap. 2, 3] [chap. 4] [chap.5] …  [chap.18] [chap.19, 20] [chap.21] [chap. 22.1]

 

  Ces Indiens et ceux avec qui ils se trouvaient, nous contèrent une chose fort extraordinaire, et qui, d’après leurs calculs, a pu arriver quinze ou seize ans auparavant. Ils prétendent qu’un petit homme, qu’ils croyaient barbu, quoiqu’ils n’eussent pas pu voir son visage, voyageait dans ce pays. Ils le nommaient dans leur langue, chose mauvaise. Lorsque cet homme venait chez eux, leurs cheveux se hérissaient; ils tremblaient et ils voyaient à la porte de leurs maisons un tison enflammé. L’homme entrait, prenait tout ce qui lui faisait plaisir, leur faisait trois grandes blessures dans les flancs avec un caillou, large comme la main, et de la longueur de deux palmes. Puis il introduisait sa main dans ces blessures, retirait les intestins, coupait un boyau à la longueur d’un palme plus ou moins, et le jetait dans le feu. Il leur faisait trois autres blessures au bras et à la saignée, séparait les membres, les réunissait, imposait les mains sur leurs blessures, et ces gens prétendaient qu’à l’instant même ils étaient guéris.

 

  Souvent, pendant leurs danses, cet être leur apparaissait vêtu en femme et quelquefois en homme, et quand il lui prenait fantaisie , il enlevait leur maison en l’air, retombait avec ces maisons et les renversait. Ils nous racontèrent que plusieurs fois ils lui avaient offert des aliments; mais que jamais il n’avait mangé : qu’ils lui avaient demandé d’où il venait, où était sa demeure , et qu’il avait répondu, en montrant une crevasse dans la terre, qu’il habitait là, en bas.

Lire la suite

Légitimité

 

  Parlons économie pour commencer. Les agences de notations, les banques, le FMI et un certain nombre d’autres institutions occupent l’actualité à intervalles réguliers. Les sommets de la dernière chance, les changement de notations, la vie qui se dégrade en Grèce et en Espagne… Vous en savez autant que moi là-dessus, on nous donne de l’ « information » à outrance sur ces sujets.

 

  Remarquez une chose : lorsqu’une agence de notation dégrade la note d’un pays, il paraît de bon ton de s’interroger sur sa légitimité, son pouvoir, son rôle, etc. C’est ce que font, d’une part, les politiques au pouvoir (« ça n’est pas vraiment important, vous savez ») et d’autre part le journaliste politiquement non aligné – les autres, ça dépend.

 

  En revanche, l’autorité et la légitimité de choses institutionnelles, comme la BCE, la commission Européenne ou le FMI sont, elles, acquises. Personne pour soulever ces questions, peut-être simplement à cause de cet aspect pouvoir établi. Dans le fond, ça n’est pas très cohérent : soit on admet le pouvoir établi, soit on le remet en question – et celui des agences de notation est tout à fait réel.

Lire la suite

Tagged , , ,

Décembre 2012.

  J’ai fait un résumé des articles parus ce dernier mois pour les gens qui veulent aller vite (et les autres). Il est au format PDF, accessible ici,  et visible ci-dessous également.

  Vous pouvez l’imprimer (mais ça fonctionne moins bien avec les liens), en faire une carte de vœu, le distribuer dans la rue, l’offrir à votre belle-mère…

  Bref, qu’en pensez-vous ?

Pause de fin d’année

Bonjour vous tous,

  La fin de l’année approche, et tout ce qui va avec. Comme l’année dernière à la même époque, je vais faire une pause pour la semaine à venir, du point de vue publications. En revanche, pour ce qui est machinerie, je travaille à quelques améliorations, qui arriveront au fur et à mesure. D’ici là, vous pourrez bien voir des choses étranges se produire et s’afficher, mais ça devrait rester temporaire.

  En vrac, il y aura :

Une petite plate-forme d’écriture collaborative, avec chat intégré.

Un menu un peu plus présentable — peut-être même joli,

Un formulaire de commentaire lui aussi plus présentable, j’espère.

  Et peut-être d’autres choses, selon le temps que cela prendra…

  J’envisage aussi une variation des thèmes des articles, et quelques nouveautés. J’en ferai un papier le moment venu.

 

  Voilà, il me semble que tout est dit… jusqu’à la prochaine fois ;-)

  Comme d’habitude, suggestions bienvenues !

 

Et bien sûr, de joyeuses fêtes à tous !

Al.

 

Mise à jour : Vous trouverez la plateforme susmentionnée ici. Et j’ai changé la manière dont je mettais de vieux articles en évidence, ce que vous verrez en haut à gauche.

 

Démocratie ? Un peu d’histoire

 Auteurs : Boudtea et Alcuinn (article à quatre mains, donc)

  Aujourd’hui, nous allons parler un peu démocratie, citoyenneté et régimes politiques. Mais pas n’importe comment : cet article s’attardera sur le cas, ou plutôt les cas, de la Grèce antique. Histoire certes, mais pas que : une chose intéressante à faire, c’est de comparer ceci avec notre propre système.

 

  Avant tout, quelques éléments de contexte : on se place entre les VIème et IIIème siècles avant notre ère, dans un monde grec divisé en une multitude de cité-états autonomes. Pas de fédération ni politique, ni économique, sauf sous le coup d’une menace extérieure – militaire, donc.

 

  La démocratie en elle-même – ou ce qui en porta le nom, on en reparlera – a été progressivement mise en place pour contrecarrer l’hégémonie des pouvoirs détenus par les tyrans – origine du mot actuel – issus des familles les plus riches. Lire la suite

Tagged , , , , , ,

Débats, consensus

  Ces derniers temps, j’ai lu quelques papiers sur reflets à propos du GIEC et du réchauffement climatique en général. Pour faire bref, l’idée qui se dégage derrière ces articles est que ce groupe utilise des données incomplètes et/ou faussées, à des fins plus politiques que scientifiques. Et que, finalement, un certain nombre de choses dites consensuelles sur le changement climatique n’ont aucune raison de l’être.

 

  Je vous laisse regarder, il y a des idées intéressantes qui circulent dans ces articles. Au-delà de ça, il se trouve que chacun lance une sorte de joute dans les commentaires, entre les personnes tenantes de la ligne défendue par l’article, et celles en désaccord. Le débat est parfois bien mené, parfois pas du tout.

 

Lire la suite

Tagged , , , , ,

Terrorisme et État

  Aujourd’hui, nous allons aborder, dans le désordre, l’État, le terrorisme, la géopolitique et les organisations terroristes.

 

 

Précautions d’usages

 

  Avant tout, il faut bien vous dire qu’il ne s’agit pas de nier le terrorisme, ni certains attentats, faits ou actions commis ces dernières années. C’est le genre de spéculations hasardeuses que je laisse à d’autres.

 

  Suppositions il y aura pourtant : je n’ai pas les compétences ni les connaissances nécessaires pour affirmer quoi que ce soit dans ce domaine. Tout ceci restera à l’état de supposition, d’enchaînement d’idée. Cohérent, néanmoins : j’essaie de mener un raisonnement qui tienne la route, tout de même. Lire la suite

Tagged , , , , ,

Relation et naufrages – XXII.1

[chap.1] [chap. 2, 3] [chap. 4] [chap.5][chap.17] [chap.18] [chap.19, 20] [chap.21]

CHAPITRE XXII

 

 

 

On nous amène d’autres malades.

 

  Le lendemain matin, un grand nombre d’Indiens vinrent nous trouver; ils nous amenèrent cinq personnes très-malades et paralysées, qui venaient chercher Castillo pour se faire guérir. Chaque malade offrit son arc et ses flèches; Castillo les reçut, et au coucher du soleil il les bénit et les recommanda à Dieu notre Seigneur. Nous le suppliâmes tous, le mieux que nous pûmes, d’envoyer la santé à ces gens, puisqu’il savait que c’était le seul moyen de faire que les Indiens nous protégeassent, et que nous vissions la fin d’une existence aussi misérable.

Lire la suite

Magister, minister

  La dernière fois que nous avons parlé politique, je vous avais dit pourquoi, selon moi, les personnes politiques n’avaient pas d’opinion. Il se trouve que pour illustrer ceci, je me suis appuyé sur plusieurs éléments d’actualité autour des personnes de Valls, Montebourg, Hollande. Ce qu’on pourrait appeler les hautes sphères, donc. Je n’ai pas vraiment évoqué le reste du corps politique, chose qu’il me faudra rattraper un jour.

 

  Après coup, je pense que ceci est justifiable : plus on monte haut sur l’échelle politique, plus les pouvoirs et les charges qui vont avec sont grands. Conséquence, les comportements sont aussi plus marqués, plus visible, plus analysables.

  Lire la suite

Tagged , , , ,

Différences, frontières

  Changeons un peu aujourd’hui, point d’actualité, point de politiques. Ce sera plutôt un mélange de philosophie, de bon sens, et de quelques réflexions. Vous voilà prévenus ;)

 

  Parlons inégalités. Des inégalités, on en voit toujours, tout le temps, et je suis sûr qu’il vous en vient une foultitude d’exemples à l’esprit, rien qu’à l’évocation du mot. Bien. Faites de même avec les concepts différence et frontières. Voilà pour la thématique du jour : je compte bien montrer que ces deux derniers sont équivalents, sous le bon angle.

  Lire la suite

Tagged , , ,